Pour cette première semaine d’un Mois du film documentaire réinventé en période de confinement, découvrez 3 documentaires particulièrement appréciés par les bibliothécaires.

Vous n’avez pas encore accès à la plateforme Les Yeux doc ? Informations et inscriptions.

Quelque chose des hommes

De Stéphane Mercurio - 2015 – 27 minutes

Un film impressionniste, fait de corps, de gestes, de récits de la relation des hommes à la paternité et à la filiation. Seule femme, la cinéaste s’est glissée avec sa caméra dans l’intimité de ces hommes au cours des séances de prises de vue "père et fils" du photographe Grégoire Korganow, pour saisir quelque chose des hommes. Mission impossible et pourtant...

OPAC Détail de notice

La bande annonce :

 

La Mort du Dieu Serpent

De Damien Froidevaux – 2014 – 91 minutes

Suite à une bagarre, Koumba, 20 ans, est expulsée au Sénégal. En France depuis l’âge de 2 ans, elle avait négligé de demander sa naturalisation à sa majorité. Elle se retrouve en 48h dans un village isolé en pleine brousse, loin de sa famille et de Paris. Récit de cinq ans d’exil : du fait divers à l’épopée tragique.

OPAC Détail de notice

La bande annonce :

 

Il n’y aura pas de révolution sans chanson

De Mélanie Brun – 2013 – 89 minutes

En chantant aux rythmes des batailles, les musiciens chiliens transforment leur histoire en un hymne universel. Écoutez et ressentez leurs chants pour comprendre un pays et ses habitants à travers leur musique. Il n’y aura pas de révolution sans chanson est un documentaire qui propose un voyage musical au Chili, une réflexion sur le pouvoir de la musique et les différentes formes qu’elle peut prendre à travers des moments historiques qui ont marqué ce pays.

OPAC Détail de notice

La bande annonce :