Ne cherchez plus le disque de rock de l’année 2020, le voici.

Second essai des post-punks dublinois, « A Hero’s death » est une nouvelle glorieuse étape dans l’histoire de ce jeune groupe. En effet, après la sensation générée par leur premier album « Dogrel » encensé par la critique en 2019, Fontaines DC a parcouru le monde lors d’une tournée internationale triomphale, faisant la conquête des charts, des radios et des salles de spectacle du monde entier.

En général, il est difficile pour une formation rock de sortir totalement indemne d’une telle et soudaine notoriété. On observe ainsi souvent une baisse de qualité des albums suivants et parfois la disparition pure et simple du groupe !

Tel n’a pas été le cas de ces irlandais aux têtes bien posées sur les épaules. Ils ont ainsi continué à composer tout en tournant. Le résultat est un album qui surclasse le précédent. Moins bruitiste, spontané et punk que « Dogrel », « A Hero’s death » compense par la qualité de ses compositions, par la profondeur des textes et la sincérité du chant. Même si l'influence post-punk se fait encore sentir, notamment celle de Mark E. Smith, son chanteur explore d'autres voies plus subtiles.

En effet, sur les routes de sa tournée américaine, Grian Chatten a sans doute le mal du pays. Il va donc chercher au plus profond de sa mélancolie et fait naître de magnifiques ballades entourées de quelques hymnes sarcastiques et cinglants désormais caractéristiques de Fontaines DC.

Romantique, entêtant, combatif sans agressivité, abordable mais sans verser dans le rock FM, « A Hero’s Death » fait mouche. Cet album a tellement accompagné mon été que mes enfants connaissent les paroles du single par cœur ! #vacancesapprenantes

Pour vous faire une petite idée, le single « I don’t belong » :

OPAC Détail de notice