Pour cette troisième semaine du Mois du film documentaire confiné, voici une nouvelle sélection de documentaires à visionner depuis chez vous.

Vous n’avez pas encore accès à la plateforme Les Yeux doc ? Informations et inscriptions.

 

2020 11 16 Mois du doc Les Yeux Doc sélection semaine 3

1916

De Fabien Bedouel – 2003 – 8 minutes

Hiver 1916, de l'arrière au front, un jour ordinaire dans la vie d'un poilu. Dans ce très court film documentaire animé, sans aucune parole, toute l’intensité repose sur la force des images en noir et blanc et une lente montée en puissance qui marqueront le spectateur pendant longtemps.

OPAC Détail de notice

 

La sociologue et l'ourson

D’Étienne Chaillou et Mathias Théry – 2015 – 77 minutes

De septembre 2012 à mai 2013, la France s’enflamme sur le projet de loi du Mariage pour tous. Pendant ces neuf mois de gestation législative, la sociologue Irène Théry raconte par téléphone à son fils, réalisateur, les enjeux du débat.De ces récits nait un cinéma d’ours en peluches, de jouets, de bouts de cartons. Portrait intime et feuilleton national, ce film qui sait allier pédagogie et fantaisie nous fait redécouvrir ce que nous pensions tous connaître : la famille.

Un excellent documentaire, accessible, amusant, et qui remue avec malice ce que nous croyons penser de la famille, du mariage et de la parentalité.

OPAC Détail de notice

La bande annonce : 

 

Retour à la terre

João Pedro Plácido – 2016 – 74 minutes

À Uz, hameau montagnard du nord du Portugal où ont vécu les grands-parents du réalisateur, les saisons se succèdent sans que le quotidien des rares paysans restés sur place ne soit affecté par les heurts et soubresauts de la planète. Dans les rues escarpées du village et plus loin dans les pâturages se joue l'immuable cycle de vie des éleveurs. Parmi ces bergers vieillissants, Daniel, vingt ans, semble le dernier représentant d'une génération qui est descendue dans la plaine à la recherche d'une vie citadine moins rude.

Un portrait extrêmement touchant, plein de bienveillance et d’humanité, qui nous berce entre tendresse et mélancolie.

OPAC Détail de notice

La bande annonce :