16 CHOPARD RolandLe clair de l’une entraîne l’obscur de l’autre
Plus qu’un trop plein notre passion est un tremplin
L’expression est le compromis d’une lutte intérieure
Nous faisons abstraction de ce qui nous entoure
Concrétiser l’abstrait devient la tâche essentielle
Sortir de notre réserve pour trouver une libération
L’art est une mise à nu de notre espace mental
Les réminiscences nous rappellent nos fragilités
L’œil est un déclic aux dévoilements de mouvements obscurs
Nous passons alternativement de découvertes en recherches

Roland Chopard