24 le divenahcet homme excessivement pilifère était doublement affligé d’une hypertrichose palmaire et d’une périproctée qui solidarisaient dans une même contrariété ses mains et son anus en raison d’une surabondance pileuse commune terreur de tous les pogonophobes qui s’horripilait à la moindre contrariété notamment lorsque des vibrisses exubérantes encombraient exagérément les narines étroites de son appendice conirostre – lequel pouvait prêter à confusion avec le pinson – et qui tendait à tutoyer un menton particulièrement prognathe ou lorsque s’accentuait encore une hypotrichose capillaire paradoxale qui le rendait envieux des ethnies noires à la toison ulotrique peu sujette à la calvitie

Patrick Le Divenah